Management des consommations énergétiques d’un parc immobilier : les best practices !

Card image cap

9 juillet 2019| par Morgane Cerisier | dans energies
Temps de lecture : 3min

Vous souhaitez faire des économies d’énergie sur l’ensemble de votre parc immobilier ? Des entreprises et collectivités ont déjà économisé 20% à 30% sur leur consommation énergétique totale. Retrouvez dans cet article les solutions pour faciliter le management de vos sites !

La gestion d’un parc immobilier peut s’avérer complexe en raison d’une multitude de données hétérogènes à traiter, parmi lesquelles :

  1. Les énergies et fluides nécessaires au bon fonctionnement des bâtiments
  2. Les caractéristiques et la typologie de chaque site
  3. La température extérieure, impactant les consommations intérieures

La première étape consiste à collecter vos données existantes afin d’en avoir une vision globale. Vous pourrez alors développer plusieurs solutions permettant un suivi efficace de votre parc :
➔ Mise en place d’Indicateurs de Performances Énergétique (IPE) en interne basés sur vos factures et des moyens de comparaison associés à votre parc (surface des locaux, production, vente, livraison, etc). Ceux-ci vous permettront de visualiser l’évolution de votre parc, d’un site en particulier, ou de comparer des bâtiments entre eux. Vous pourrez ensuite réduire votre périmètre d’actions en ciblant les sites les moins efficaces énergétiquement.
➔ Dans le cas ou vous n’auriez pas les outils ou le temps nécéssaire à la mise en place de ces IPE, vous pouvez souscrire à une plateforme de suivi des consommations qui automatisera pour vous la création de ces Indicateurs. Celle-ci vous générera des rapports en un clic. Cette solution peut être basée sur vos factures énergétiques et de fluides et/ou sur des capteurs télérelevés. Cette solution vous offre un gain de temps et vous permet d’isoler simplement les sites à optimiser.
➔ Vous aurez la possibilité d’aller plus loin et de vous faire épauler par un Energy Manager en parallèle de la plateforme de suivi ou en mission externe. Ingénieur spécialisé et expérimenté, il vous accompagnera dans la création de ces indicateurs, générera les rapports et définira un périmètre spécifique d’intervention.

Une fois cette première étape mise en place, votre périmètre d’étude et d’action est défini. Pour détecter des actions aux Temps de Retour sur Investissement (TRI) rapides et pertinents, vous devrez définir sous quelle forme les gaspillages se présentent. Deux leviers s’offrent à vous :

  1.  La réalisation d’un audit instrumenté sur un ou plusieurs des site(s) représentatif(s), par zones et par usages. Ces mesures vous permettront de visualiser très rapidement les postes consommateurs et les profils réels d’utilisation des équipements.
  2. La mise en place d’un inventaire technique du matériel consommateur sur les bâtiments ciblés, afin d’interpréter les résultats de l’audit. Couplé aux plages d’utilisation de ces équipements et extrapolé à l’ensemble des site, une répartition sommaire des consommations par usage vous permet de cibler les postes et les actions à mettre en place, chiffrées plus précisément (pilotage, relamping LED, horloges énergétiques, etc…)

Lorsque ces actions sont ciblées, la dernière étape est leur application pour une réduction énergétique effective ! Vous pourrez vous appuyer sur votre Energy Manager comme Assistance à Maitrise d’Ouvrage (AMO).
Les premiers gains seront visibles grâce à vos Indicateurs via votre suivi en interne ou votre plateforme web, en fonction de la solution choisie lors de la première étape. Vous serez alors libre de communiquer sur ces résultats en interne, et plus largement si vous le souhaitez ! Revenez ensuite à la première étape, cela vous permettra de créer un cycle vertueux de réduction de vos consommations !

Lancer la démarche